La LPGA et le LET unissent leurs forces

27
LPGA LET
Michael Whan (LPGA) et Marta Figueiras-Dotti (LET) vont désormais travailler main dans la main.

La Ladies Professional Golf Association (LPGA) et le Ladies European Tour (LET) ont annoncé la mise en place d’un partenariat permettant d’unir leurs forces. L’objectif est de développer le golf féminin professionnel en Europe et dans le monde. Une union très complémentaire et pragmatique qui devrait permettre de donner un coup d’accélérateur certain. La combinaison de l’expertise du LET dans la Région, associée  à la puissance marketing et commerciale, mais aussi au savoir-faire de la LPGA sont les atouts majeurs de ce partenariat. A l’issue d’un vote organisé durant le rendez-vous annuel des membres du circuit, les joueuses du LET ont accepté ce rapprochement. Une nouvelle à priori excellente pour le circuit élite du Vieux-continent, en proie à de sérieuses difficultés ces dernières années.

« Deux équipes, réunies dans un but commun, créeront forcément des opportunités que nous n’aurions tout simplement pas pu exploiter seul », a déclaré Marta Figueras-Dotti, présidente du conseil d’administration de LET. « A la base, cette union a pour objectif de créer des opportunités pour que nos membres poursuivent leur passion et leur carrière d’athlètes professionnelles. En seulement 60 jours depuis que nous avons commencé à travailler sur ce projet, nous avons déjà constaté un impact considérable sur notre calendrier de visites LET – un impact qui sera un résultat positif pour la quasi-totalité de nos membres LET », s’est-elle réjouit.

Dans l’optique d’un développement du golf féminin professionnel à l’échelle mondiale, les deux entités partagent la conviction de la nécessité d’avoir un circuit puissant en Europe, formidable creuset de talents.

« C’est une étape excitante dans le cadre de la mission globale de la LPGA, qui consiste à offrir plus de possibilités aux femmes dans ce sport. Au cours des dix dernières années, la LPGA a rencontré un vif succès en s’associant avec d’autres parties prenantes du golf, notamment l’USGA, le PGA Tour, le European Tour, le R & A et le PGA of America, afin d’améliorer les opportunités offertes aux femmes du monde entier. Nous sommes ravis d’approfondir nos relations avec le Ladies European Tour afin de créer le circuit le plus fort possible pour les femmes en Europe », a confié Michael Whan, patron de la LPGA. « Nous avons connu une croissance incroyable du golf féminin aux États-Unis et c’est une occasion extraordinaire d’accélérer et d’élargir le jeu également en Europe. Je suis ravi que nous construisions ensemble ce projet avec le LET. »

L’entreprise sera gérée conjointement par la LPGA et le LET et, grâce à leurs ressources combinées, elle cherchera à accélérer l’élargissement du calendrier du LET. Cette année, 20 épreuves officielles dans 13 pays différents sont à son agenda. Parmi elles, on en compte  huit en Europe, dont deux Majeurs, l’Evian Championship et l’AIG Women’s Open. Le partenariat vise à accroître immédiatement les possibilités de jeu des femmes en Europe et à faire en sorte que la croissance de ce programme entraîne à la fois des opportunités financières accrues et une voie optionnelle vers la LPGA pour les joueurs les plus performantes.

Informations complémentaires sur ladieseuropeantour.com