Evian Championship 2019 : le sacre de Jin Young Ko

79
Jin Young Ko Evian 2019
Photo Philippe Millereau / KMSP

Coup double pour la Coréenne Jin Young Ko qui s’adjuge l’Evian Championship et se hisse dans le même temps à la place de numéro 1 mondiale.

L’édition 2019 de l’Evian Championship s’est achevée dimanche dans des conditions difficiles. Parmi les joueuses asiatiques engagées dans une course à la victoire en ce dernier round, la Coréenne Jin Young Ko a tiré son épingle du jeu pour remporter son deuxième titre Majeur de la saison après l’ANA Inspiration en avril dernier. De quoi, à 24 ans, lui offrir de nouveau la place tant convoitée de numéro 1 mondiale.

Un succès obtenu dans des conditions délicates – parfois exécrables – sur les bords du Lac Léman. Si Evian est habitué à voir couler l’eau, organisateurs, joueuses et spectateurs se seraient certainement bien passés des trombes d’eau qui ses sont abattues sur le parcours Haut-Savoyard. Mais ce dernier a résisté et l’Evian Championship 2019 a pu sacrer sa championne. Dès le samedi soir, on se doutait qu’elle serait très certainement originaire de Corée du Sud. En effet, les joueuses du « pays du matin calme » avaient pris les commandes de l’épreuve la veille en plaçant plusieurs représentantes aux avant-postes : Hyo Joo Kim, Sung Hyun Park, Inbee Park ou la future lauréate Jin Young Ko. En embuscade s’étaient glissées Shanshan Feng, les deux sœurs Jutanugarn et la jeune américaine Jennifer Kupcho.

Partie avec quatre coups de retard sur Hyo Joo Kim, Jin Young Ko aura réussi à refaire son retard, en postant un aller en 33 et un retour en 34. Dans le même temps son adversaire passait l’aller dans le par mais un bogey au 12 suivi d’un triple bogey au 14 anéantissaient ses espoirs. Elle se faisait définitivement distancée par Ko, vainqueur à -15, et finalement rattrapée par Jennifer Kupcho et Shanshan Feng qui se classent deuxième ex aequo à ses côtés (-13). Derrière, on retrouve Ariya Jutanugarn à la 5ème place (-11), suivie de sa sœur Moriya et de la Coréenne Sung Hyun Park (-10).    

Du côté des tricolores, elles étaient deux à avoir passé le cut : Céline Herbin qui se classe 62ème ex aequo (+7) et Céline Boutier qui prend la 67ème place ex aequo (+8). Une édition plutôt décevante pour nos joueuses mais pas le temps de cogiter. Les championnes ont en effet rendez-vous dès cette semaine sur le parcours de Woburn en Angleterre pour disputer l’AIG Women’s British Open. L’occasion pour certaines de se racheter, pour s’autres de confirmer. Jin Young Ko tentera quant à elle de rééditer l’exploit réalisé en 2013 par Inbee Park, à savoir s’adjuger 3 majeurs dans une saison.

Informations complémentaires sur evianchampionship.com
Consultez l’intégralité du leaderboard en cliquant ici