Open de Bretagne : deux Français dans le Top 10

29
Open de Bretagne
Frédéric Lacroix (crédit photo : ffgolf)

Le deuxième tour de l’Open de Bretagne s’est disputé aujourd’hui sous un soleil retrouvé et dans des conditions bien plus clémentes que la veille. Les leaders d’hier ne sont pas ceux de ce soir mais deux Français restent aux avant-postes.

Les leaders du premier tour ont connu quelques difficultés ce vendredi, à l’image de l’Anglais Dinwiddie et des Islandais Birgir Hafthorsson et Gudmundur Kristjansson, qui ont tous trois signé une carte de 72 (+2). Ils restent néanmoins sous le par total, respectivement à 3 et 4 coups du nouveau leader, le Néo-Zélandais Josh Geary pointant désormais à -5 après deux tours. Un coup derrière (-4), le Suédois Niclas Johansson qui a partagé la partie de Geary durant les deux premiers tours, et s’élancera donc à nouveau à ses côtés samedi.

Si les joueurs ont beaucoup souffert du vent fort jeudi, ils ont été beaucoup plus nombreux à réaliser des scores sous le par aujourd’hui, avec un passage des trous emblématiques (10 et 11) propice aux birdies et même quelques eagles sur le 11. Trois joueurs ont signé une carte de 64, pour l’instant la meilleure de la semaine, aujourd’hui : les Anglais Matt Ford et Richard Mansell ainsi que l’Allemand Sebastian Heisele.

Déjà bien placés à l’issue de la première journée, les tricolores Frédéric Lacroix et Damien Perrier ont poursuivi sur leur élan et pointent ce soir à la 3e place ex aequo (-3) au classement. D’autres Français ont performé ce vendredi comme Antoine Schwartz qui a signé une très belle carte de 66 et atteindre la 11e place ex aequo (-2 total). A la 15e place (-1), on retrouve Antoine Rozner, double vainqueur sur le Challenge Tour cette saison et actuel 3e de l’ordre du mérite, ainsi que Robin Sciot-Siegrist. Les deux joueurs tenteront de jouer les premiers rôles dès demain.

Au total, 14 Français seront au départ ce week-end. Saluons la performance de Grégory Bourdy qui a signé 5 birdies d’affilée sur ses 6 derniers trous pour rendre une carte dans le par et sauver sa place à Pléneuf (+1 total).

Parmi la nombreuse colonie tricolore engagée dans cet Open de Bretagne 2019, une bonne partie n’a malheureusement pas passé le cut (36 joueurs au total). Citons notamment Victor Joffray, pourtant très bien parti après son 69 (-1) hier mais qui a complètement explosé ce matin (+8), Victor Riu, Clément Berardo, Julien Quesne, Mathieu Decottignies-Lafon, Gary Stal, Sébastien Gros, Edouard Espana, Jérôme Lando-Casanova ou le pourtant très attendu Grégory Havret.

Informations complémentaires sur le site officiel du tournoi