Open de Bretagne : le vent impose sa loi

30
Open de Bretagne

L’Open de Bretagne, épreuve désormais traditionnelle du Challenge Tour, a débuté ce jeudi sur le Golf Bluegreen de Pléneuf Val André dans les Côtes d’Armor. Une première journée délicate, surtout en matinée, tant le vent fut difficile à braver. Certains ont tout de même réussi à tirer leur épingle du jeu.

Le vent a joué à plein son rôle lors de ce premier tour de l’Open de Bretagne. Le seul à braver les conditions climatiques de la matinée fut l’Islandais Gudmundur Kristjansson. Auteur d’une carte de 67 (-3), il a trôné en tête du tournoi une large partie de la journée. Pourrait-il succéder à son compatriote Birgir Hafthorsson, vainqueur il y a 2 ans ? Ce dernier a profité d’un ciel plus clément dans l’après-midi pour réaliser un score identique et ainsi se poser en candidat à sa propre succession. La deuxième partie de la journée a en effet permis à certains de percer, à l’image du Britannique Robert Dinwiddie, qui a rendu la meilleure carte du jour (66, -4).

https://twitter.com/Challenge_Tour/status/1169585954442682371

La nombreuse colonie française a également souffert du vent soufflant sur la baie d’Erquy. Certains comme Edouard Espana (+8), Jérôme Lando-Casanova (+9), Sébastien Gros ou Grégory Havret (+11), ont même d’ores et déjà dit adieu au week-end. Quelques belles performances ont en revanche pu être réalisés par ceux qui ont eu la chance de jouer dans l’après-midi. Le premier frisson est notamment venu de l’amateur Victor Joffray, longtemps en tête à -3, avant de rentrer un peu de le rang tout en finissant tout de même sous le par (-1). Le meilleur tricolore de la journée fut finalement Frédéric Lacroix, avec sa carte de 68 (-2).

Avec seulement 16 joueurs sous le par à l’issue de cette journée, il n’est rien de dire que le parcours de Pléneuf Val-André s’est ardemment défendu.

Informations complémentaires sur le site officiel du tournoi