Turkish Airline Open : Et de deux pour Dubuisson !

31

Le numéro 1 français Victor Dubuisson s’est imposé au Turkish Airlines Open pour la seconde fois de sa carrière, à l’issue d’un finish exceptionnel.

Des larmes au bout du dernier putt. Voilà l’image que l’on retiendra de la deuxième victoire de Victor Dubuisson sur l’European Tour, la deuxième également du numéro 1 français lors du Turkish Airlines Open, après celle acquise en 2013. Ces larmes sont celles d’un joueur dont la saison n’avait jusqu’ici jamais été à la hauteur des attentes et sur lequel les critiques n’ont cessé de pleuvoir ces derniers mois. Pour y parvenir, Cactus Kid a dû retrouver son efficacité au putting et faire preuve d’un énorme mental pour parer à quelques errances dans le jeu long sur les fairways du Montgomerie Maxx Royal.

Parti en tête lors du dernier tour, ex aequo avec le Sud-Africain Jaco Van Zyl qui avait lancé ce Turkish Airlines Open d’une exceptionnelle carte de 61 (-11), la meilleure du tournoi, le Français débutait parfaitement cet ultime round avec trois bridies sur les quatre premiers trous. Mais un double bogey au 5 puis une nouvelle erreur au 7 l’éjectait à trois coups des leaders, Van Zyl et Aphibarnrat. Dubuisson est alors repassé en mode conquête pour sortir des coups dont lui seul a le secret (notamment un chip parfait pour s’extraire du bois sur le 10, puis un autre pour eagle au 11) et réaliser un retour quasi parfait.

De retour dans le Top 50

Victor Dubuisson vainqueur du Turkish Airline Open 2015

Trois nouveaux birdies sur les quatre derniers trous ont eu finalement raison de ses adversaires. Le dernier putt rentré au 18, le Cannois pouvait laisser ses émotons s’exprimer. Il termine avec un total de 266 (-22) pour devancer d’un petit coup Jaco Van Zyl (267, -21), qui passe à un cheveu d’une première victoire sur le tour à Antalya. Troisième, le Thaïlandais Aphibarnrat (268, -20), pourtant longtemps en tête durant ce quatrième tour grâce à un départ canon. Le Nord-Irlandais Rory McIlroy termine quant à lui 6e (282, -16), après un dernier jour un peu en dessous des trois précédents.

Avec cette victoire lors de la première étape des Final Series de la Race to Dubaï, Dubuisson remonte à la 35e place mondiale, lui qui était sorti des cinquante premières places depuis près de deux mois. Malgré ce succès, le Français ne pourra pas s’aligner lors du WGC HSBC Champions cette semaine à Shanghaï.

Autres tricolores dans le Top 20 de ce Turkish Airlines Open, Alexander Lévy et Benjamin Hébert, tous deux ex aequo à la 18e place (278, -10), ainsi que Julien Quesne, 20e (279, -9). Un peu plus loin, on retrouve Grégory Havret (33e, -6), Romain Wattel (37e, -5), Gary Stal et Grégory Bourdy (41e, -4).

Retrouvez le classement complet du Turkish Airlines Open sur europeantour.com