WGC HSBC Champions : fort Knox

34

Pour sa première apparition en championnat du monde, l’Ecossais Russell Knox s’est imposé avec la manière sur les fairways de Shanghaï lors du WGC HSBC Champions

Ce week-end se déroulait en Chine, à quelques encablures de la mégalopole de Shanghaï, le WGC HSBC Champions dernière épreuve du championnat du monde en 2015.

ce tournoi a réservé d’énormes surprises, à commencer par le vainqueur de la compétition, l’Ecossais Russell Knox.
Ce joueur de 30 ans marque les esprits en établissant un nouveau record, jamais avant lui un joueur n’avait remporté de tournoi WGC lors de sa première apparition.

Une histoire exceptionnelle pour ce joueur, qui initialement ne devait pas participer à cette compétiton. En effet, il a obtenu une invitation après avoir appris le forfait de J.B Holmes, il y a tout juste une semaine.
Il a d’ailleurs bien failli ne pas pouvoir poser ses valises en Chine, à cause d’un problème de visa.

Mais c’était sans compter sur sa bonne étoile, qui ne l’a pas lâché du weekend, lui permettant d’aligner les bons coups et de maintenir à distance raisonnable de ses adversaires.

WGC-HSBC Champions 2015 : Russell Knox

En effet, ce dimanche sur le parcours du Sheshan international, Russell Knox marchait sur l’eau grâce à 6 birdies dont trois aux trous 10,11 et 16. Il réalise un score total de 268 (-20), distançant ainsi ses homologues du jour . Cette première victoire sur le PGA Tour et l’European Tour permet au golfeur écossais d’empocher un joli chèque de 1,4 million de dollars.
De plus, il gagne 54 places au classement mondial et se place désormais au 31e rang.

Du côté de ses adversaires, l’Américain Kevin Kisner termine pour la quatrième fois de la saison à la 2e place en rendant un score de 270 (-18). désillusion pour Dustin Johnson qui termine 5e alors même qu’il pouvait encore viser la victoire avant son double bogey au 8e trou.

Enfin l’Américain, Jordan Spieth rend un score de 70 ce dimanche et se classe 7e, ce résultat lui permet néanmoins de reconquérir la première place mondiale au détriment de l’Australien Jason Day.