Patrick Reed vainqueur du Masters

34
Patrick Reed
Crédits: Reuters.

Il est l’une des belles surprises de ce Masters: Patrick Reed a su tenir la cadence pour s’offrir son premier Masters à Augusta. Le premier Majeur à son palmarès. 

Premier tournoi du Grand Chelem, le Masters a, cette saison encore, tenu toutes ses promesses. Annoncés parmi les favoris de la compétition, Jordan Spieth, Rory McIlroy ou Jon Rahm étaient bel et bien au rendez-vous. Si Tiger Woods ou Hideki Matsuyama ont rapidement été mis hors course, les leaders, eux, imposaient une cadence folle, à l’image de Patrick Reed, 14 coups sous le par après 3 tours. Talonné de près par McIlroy (-11), l’Américain allait devoir batailler ferme pour conserver son précieux avantage. Hier, il s’élançait d’ailleurs avec son homologue Nord-Irlandais sur le Tea Olive d’Augusta.

Malgré deux birdies aux quatre premiers trous, McIlroy allait progressivement lâcher, au profit d’un Patrick Reed imperturbable. Le leader, auteur d’un bogey dès le premier trou, se remettait ainsi la tête à l’endroit au trou numéro 3, où il plaçait un joli birdie. A l’arrivée, le (néo) onzième joueur mondial signait une nouvelle carte sous le par (-1), pour un socre final de -15.

Seul en tête, le Texan aurait pourtant pu se faire coiffer au poteau dans la dernière ligne droite. A -9 la veille, son compatriote Rickie Fowler terminait hier à un coup (-14). Le sixième mondial aurait d’ailleurs pu emmener Reed en playoff, sans son bogey au trou numéro 5. Lui aussi étincelant, Jordan Spieth est lui revenu du diable vauvert après une deuxième journée délicate. Troisième au classement mondial, Spieth s’est offert une incroyable remontée pour virer en 3ème position et ainsi s’offrir un podium (le 4ème en 5 ans !). Malgré un bogey au 18, Spieth finissait la journée à -8, pour un total de -13.

A Augusta, les Américains ont donc triomphé devant leur public. Dans sa 82ème édition, le Masters a choisi Patrick Reed pour succéder à un Sergio Garcia bien malheureux cette année. A quelques semaines de la Ryder Cup, les Américains sont plus que jamais prêts pour le grand défi en France.

Patrick Reed
Crédits: Andrew Redington, Getty Images.

Pour consulter le leaderboard du Masters, rendez-vous sur masters.com.