L’Europe remporte la Solheim Cup au bout du suspense

111

Il a fallu attendre les tous derniers instants de la compétition pour que la Solheim Cup 2019 s’offre finalement aux Européennes. Pour sa première participation, la Française Céline Boutier a été brillante en remportant 4 matches sur 4.

Gleneagles est décidément un lieu qui réussit à l’Europe du golf. Après les hommes lors de la Ryder Cup 2014, ce sont les filles qui ont ramené la Solheim Cup à la maison, pour le plus grand plaisir du public local. Le petit avantage pris lors des foursomes vendredi matin aura finalement tenu jusqu’au bout. Un point d’avance qui suffit à faire tomber les Américaines au bout de 3 jours de suspense haletant, et d’une ultime journée de matches simples où les États-Unis ont bien cru pouvoir conserver leur trophée après les victoires successives de Lizette Salas, Jessica Korda et Brittany Altomare dimanche après-midi. C’était sans compter sur la rage de vaincre des joueuses du Vieux continent et notamment de leur doyenne Suzann Pettersen, l’un des choix pourtant contesté de la capitaine Catriona Matthew. La Norvégienne s’est en effet arrachée pour remporter son match face à Marina Alex 1 up, délivrant ainsi son équipe qui s’impose 14,5 à 13,5.

Durant ces trois jours où Européennes et Américaines ont souvent fait jeu égal (8-8 à l’issue des foursomes et fourballs), la rookie Céline Boutier, également choisie par sa capitaine, a fait la différence, rapportant 4 points précieux à l’Europe, dont 3 en compagnie de la Britannique Georgia Hall (deux foursomes et un fourball) et un simple face à Annie Park. Nul doute que cette première sélection ne sera pas la dernière pour la Française qui prend de plus en plus d’ampleur sur le LPGA Tour.

L’Europe a remporté cette semaine la 6e Solheim Cup de son histoire (contre 10 aux États-Unis), la première depuis 2013. Les deux équipes se donnent désormais rendez-vous en 2021, à l’Inverness Club de Toledo, Ohio.

Retrouvez les résultats complets de la Solheim Cup 2019 sur le site officiel