Sport & traditions à Chantaco

102

Dans une discipline qui tient farouchement à protéger ses traditions et honorer ses pionniers, le rendez-vous de septembre à Chantaco revêt un sens tout particulier…

Le golf est un sport qui a de la mémoire. Peut-être trop parfois diront certains… En effet, lorsqu’il s’agit d’honorer les personnages ou les faits marquants de la discipline, le monde de la petite balle blanche ne se fait pas prier. Il faut dire que la tradition fait partie de l’ADN du golf, qui aime à cultiver cet héritage jalousement gardé et dont les principes sont encore revendiqués tels quels, plus d’un siècle après sa naissance.

Pénétrez un golf, son club-house, ses vestiaires, et vous verrez défiler sous vos yeux, accrochés aux murs, des témoignages de décennies de pratique et un certain culte voué à ses pionniers et à celles et ceux qui ont nourri des pages et des pages d’Histoire grâce à leurs exploits. En France, l’un des premiers pays d’Europe continentale à avoir découvert ce sport étrange à l’aube du XXe siècle, les annales sont riches de chroniques retraçant son émergence. Les plus grands acteurs y sont cités et la famille Lacoste y tient une place de choix. Originaire du Sud-Ouest, berceau tricolore de la discipline, elle fut la première à se distinguer grâce à Simone Thion de la Chaume, épouse de Renée Lacoste, l’un des célèbres mousquetaires du tennis français. Elle devient en 1924 la première joueuse de golf étrangère à remporter le British Girls Amateur Championship ainsi que le British Ladies Amateur Championship trois ans plus tard. Sa fille Catherine réalisera, à seulement 19 ans, une performance plus grande encore : remporter l’US Open féminin en tant qu’amateur en 1967, son plus grand fair d’arme parmi tant d’autres. Des exploits retentissants qui ont offert à la France du golf ses premières heures de gloire. Simone Thion de la Chaume est par ailleurs à l’origine de la construction du Golf de Chantaco sur des terres acquises auparavant par son père.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans le numéro 54 de fairways.