Race to Dubaï : formidable Lorenzo-Vera !

62
Lorenzo-Vera
Seul 3ème à Dubaï, Mike Lorenzo-Vera achève sa saison en boulet de canon.

A Dubaï, Mike Lorenzo-Vera nous aura fait vibrer toute la semaine. Auteur d’une superbe prestation lors de la Finale de la Race to Dubaï, le tricolore a bataillé avec les cadors du circuit. Et il est passé à deux doigts de l’exploit…

Pour reprendre un vieil adage que l’on entend plus souvent dans les stades de football, il y a le résultat et il y a la manière. Mike Lorenzo-Vera aura réuni les deux lors du DP World Tour Championship, la finale de la Race to Dubaï disputée la semaine dernière dans l’Emirat. Arrivé sur la Finale de la saison malade, le tricolore est malgré tout passé tout près de l’exploit, celui de s’offrir la victoire face à quelques-uns des meilleurs joueurs de la planète.

Après trois journées qui l’auront vu s’installer au sommet du leaderboard, puis même creuser l’écart sur ses poursuivants, le Basque a connu un dimanche – un peu – moins prolifique. Et face aux Jon Rahm, Tommy Fleetwood et consorts, il faut en effet batailler jusqu’à l’ultime trou de la semaine. Pour lui, elle s’achève avec une magnifique troisième place. Il est seulement devancé par deux cadors, deux joueurs de Ryder Cup, l’Espagnol Jon Rahm et l’Anglais Tommy Fleetwood. Autant dire que «  MLV  » n’a pas à rougir de sa prestation et si tout va bien, il aura l’occasion de prendre sa revanche dans les prochains mois.

Jon Rahm fait coup double : Il s’offre le DP World Tour Championship et la Race to Dubaï 2019.

La liste des joueurs que le seul 3ème (-17) de ce DP World Tour Championship devance, a elle aussi fière allure : Rory McIlroy (-12, 4ème), Danny Willett (-11, 5ème), Sergio Garcia (-10, 6ème ex aequo). C’est donc la fierté qui logiquement prédominait dimanche alors que tous les éléments n’étaient pas réunis pour créer la surprise à l’entame de la semaine : « Cela a été une grosse semaine. Je ne suis pas arrivé en forme du tout mais j’ai bien géré mon jeu, ma tête et mon état physique. Aujourd’hui, j’ai réussi à me remettre en selle alors que je n’avais aucune sensation, je ne tapais pas bien la balle, surtout avec les bois. Mais à la fin, j’ai su montrer du calme et sortir de sacrés coups de golf. » Il achève sa saison à la 19ème place de la Race to Dubaï et numéro 2 français.

Le numéro 1 tricolore Victor Perez a connu une semaine plus délicate. Mais son dernier tour en 64 dimanche – la meilleure carte du jour – lui a permis de grappiller quelques places et de terminer sa saison avec une 20ème place ex-aequo à Dubaï pour se hisser au 13ème rang de la Race to Dubaï. Benjamin Hébert se classe 38ème ex-aequo (Par) et Romain Langasque 40ème (+1).

Retrouvez les résultats complets du DP World Tour Championship sur europeantour.com